Le plein de saveurs et d’animations à la fête d’automne

recto

Vouvray va encore pétiller le 21 octobre pour la troisième année avec sa désormais traditionnelle fête d’automne. Pour cause de travaux, dans le cadre du projet de réaménagement « Cœur de village », la prochaine édition ne se déroulera pas dans le centre-bourg, mais dans un périmètre qui va de la rue de la verrine à la place d’Holnon, le point central étant le plateau d’évolution du gymnase Elie Amiand.

Pour le reste, la fête reprend les ingrédients qui ont fait son succès jusqu’à maintenant. On pourra y déguster de la bernache avec les viticulteurs de Vouvray et faire le plein de saveurs, que ce soit avec le marché gourmand (fromages, salaisons, burgers, paninis, cuisine japonaise, biscuits) ou les produits proposés par les associations de la commune (marrons, citrouilles, soupes, crêpes, huîtres). La ville jumelle d’Honon sera également au rendez-vous avec des produits locaux.

Preuve de l’engouement que suscite cet événement, une trentaine d’exposants sont annoncés. Et pour la première fois, des commerçants et artisans de Vouvray seront présents à la fête d’automne (automobile, électricité, sacs, apiculture, charpentes et même immobilier). Devant le succès rencontré l’an dernier, l’exposition de véhicules anciens est reconduite. Du solex à la 4 CV, en passant par les motos, les amateurs de vintage seront comblés. Ils auront même droit à une bourse aux vinyles, une des nouveautés de 2018.

L’autre caractéristique de cette fête est son offre artistique. Sur deux scènes, réparties entre le plateau d’évolution et la place d’Holnon, le public pourra profiter au choix de chants de chorales, de musique celtique, pop ou rock (groupe Amarock de Vouvray), de jazz manouche (Trio Tsagoï, ex-Pitchipoï), d’un concert de tambours japonais, de danses (dont de la salsa) et d’animations diverses (intronisations par les confréries du vin de Vouvray, one woman show de la Poulette de Bresse). Il y aura même des sketches en fin de journée, assurés par la troupe de théâtre Cisse en Scène.

Les conditions sont réunies pour que l’édition 2018 de la fête d’automne soit un bon cru.